Books read

2011
Four hours work week
Lean Startup
Scrum en action
The millionaires next door – Thomas J. Stanley, William D. Danko

2012
Getting things done – David Allen
Le Cygne noir – Nassim Nicholas Taleb
L’engrenage, mémoires d’un trader – Jérôme Kerviel

2013
Getting real – 37 Signals
Rework – 37 Signals
Who moved my cheese
Delivering Hapiness – Tony Hsieh
Le marketing expliqué à ma mère
Le management lean – Michael Ballé
Les pratiques du Lean management dans l’IT – Régis Médina
L’art du Lean Software Development
The Phoenix project
The Toyota Way
The Goal – Elihayu Goldratt
It’s not luck – Elihayu Goldratt

2014
Critical Chain – Elihayu Goldratt
Isn’t it obvious – Elihayu Goldratt
L’art de la guerre – Zun Tzu
Remote – DHH
Click Millionaires – Scott Fox
the personal MBA – Josh Kaufman
Effectuation – Les principes de l’entrepreneuriat pour tous – Philippe Silberzahn
The Lean Year Round Nutrition Guide – Anthony Dexmier
Predictably Irrational – Dan Ariely
L’art d’aller à l’essentiel – Leo Babauta
Rich Dad, Poor Dad – Robert Kiyosaki

In progress
The 7 habits of highly effective people
L’entrepreneur minute

Hubic, des problèmes de jeunesse ?

J’ai essayé plusieurs services de stockage en ligne ces derniers mois:

- dropbox (je m’en sers pour sauvegarder des livres et autres docs mais la version payante est relativement chère: 100Go pour 99$/an)
- sugarsync (j’ai laissé tombé, l’interface est trop compliquée à mon gout)
- wuala (je m’en sers pour les données sécurisées)
- et dernièrement Hubic (OVH) attirant par son prix largement moins élevé que la concurrence: 100Go pour 15.54€/an)

J’ai souhaité essayer Hubic pour le stockage de 40Go de documents (principalement des photos), j’ai donc souscrit à l’offre de 100Go (ce qui est effectivement beaucoup plus intéressant que toutes les offres que j’ai pu voir jusqu’a présent). Installation du client Hubic sur le mac, configuration et hop c’est parti pour l’upload de 40Go (à peu près 15500 fichiers).

1er problème

Au bout de 3 ou 4 jours (l’upload est très long), le serveur hubic a connu des problèmes et mon client n’a pas pu se connecter (erreur 500). J’avais à ce moment la uploadé environ 27Go de données. J’ai relancé le client qui s’est comporté comme si il s’installait pour la première fois et la… erreur de ma part… (mais c’était pas forcément intuitif) j’ai spécifié le même répertoire que j’avais spécifié lors de la première installation => le contenu du serveur (ce qui avait déjà été uploadé) est venu ecraser mon répertoire local: bilan 13Go de fichiers de disparu. Et la j’ai été content d’avoir fait un backup sur un DD externe avant de me lancer.

J’ai donc continué en copiant dans mon répertoire local les 13Go manquant. La synchronisation a continué (1 ou 2 jours) et le client local m’a alors indiqué qu’il n’y avait plus d’activité (comprendre que le repertoire local et celui distant étaient synchronisés).

2ème problème

Mon répertoire local indique environ 40Go (pour 15500 fichiers), celui distant (accessible via l’interface web hubic.com) indique environ 37.5Go. Comment 2 répertoires n’ayant pas la même taille peuvent être synchronisé ? De plus, il n’est pas possible depuis l’interface web de hubic (ou bien c’est moi qui n’est pas trouvé) de connaitre la taille et le nombre de fichiers d’un répertoire en particulier… pas vraiment pratique.

Hier soir j’ajoute un répertoire à mon dossier local. Je laisse la synchronisation (l’upload du nouveau dossier) se faire pendant la nuit… et la…

3ème problème

l’upload a planté cette nuit. Je redémarre le client mais plusieurs répertoires que je n’avais pas touchés semble ne plus être synchronisés (ils l’étaient pourtant la veille au soir) et le client m’indique que des uploads et des downloads sont en cours. Je ne comprends pas pourquoi l’ajout d’un folder en local cause le download de fichiers situés dans d’autres dossiers (qui n’ont d’ailleurs pas été modifiés)…

En ce moment, upload et download dans tous les sens, et j’avoue ne pas comprendre la logique de la chose. Ma confiance en ce service est en train de s’écorner rapidement.

Ce matin, 1€ = 1.37$ => un abonnement d’un an a Dropbox revient donc à environ 72€, presque 5 fois plus que Hubic, mais je suis pas loin de craquer…

Mise à jour

3 jours après ce billet, toujours pas de réponse aux questions que j’ai posées au support. J’ai fait une demande de remboursement pour ce service qui ne m’a vraiment pas donné satisfaction, prix alléchant mais le service n’est pas à la hauteur. J’ai finalement choisit de m’abonner à Dropbox, je paye plus cher (5 fois plus) mais j’ai une plus grande confiance dans le service.

En résumé

Hubic, j’y ai cru… je l’ai testé… mais il m’a deçu !
Aujourd’hui, je ne le recommande pas…

Autour de NodeJS

J’ai découvert NodeJS il y a environ 2 ans (version 0.4.8 à l’époque).
Rapidement j’ai testé cette technologie dans le cadre du développement back-end d’une application iOS (le projet Sharies pour lequel j’ai publié plusieurs billets).

Par la suite, j’ai utilisé NodeJS lors du développement d’une application pour la startup dans laquelle je travaille. Son utilisation m’a donnée une très grande satisfaction et des résultats encourageant !

Certaines des principales spécificités de NodeJS sont:

  • l’utilisation du language JavaScript côté serveur
  • l’unique thread évènementiel
  • les api asynchrones
  • les functions de callback

Ces différentes spécificités permettent de développer des applications très scalables et très performantes.

Aujourd’hui, je continue à utiliser NodeJS (au travail et également pour des projets de développement personnels). Cela me permet, jour après jour, de me familiariser avec l’écosystème de NodeJS, d’acquérir des bonnes pratiques et de découvrir certains des modules parmis les plus utilisés.

Avec Thomas Castelly, un développeur très talentueux, avec qui j’ai eu l’occasion de travailler il y a quelques années, nous avons décidé de rassembler nos connaissances de NodeJS dans un ouvrage Autour de NodeJS. Cet ouvrage d’adresse à toute personne intéressée (voire intriguée) par cette technologie dont beaucoup parlent.

couverture-nodejs

Cet ouvrage est découpé en 3 parties: la première détaille ce qui fait la spécificité de NodeJS, la seconde partie présente certains des modules les plus utilisés dans l’écosystème de NodeJS, enfin la troisième partie utilise les connaissances acquises précédemment pour réaliser une API pas à pas.

Autour de NodeJS permet au lecteur de s’immerger progressivement dans l’écosystème de NodeJS et, nous l’espérons, d’en extraire des connaissances qui lui donneront envie de continuer à étudier cette technologie passionnante.

Gérer ses tâches quotidiennes

Il y a quelques mois je me suis demandé si le multitasking, le fait de passer souvent d’une tâche à une autre, est vraiment efficace. Cela peut effectivement donner l’impression d’être plus productif mais beaucoup d’études montrent que ce n’est pas le cas.

En faisant quelques recherches sur le sujet, je suis tombé sur la méthodologie GTD de David Allen.

Lire la suite

try, fail, learn… and try again

I’ve always had scores of potential projects in the head… (mainly web or mobile applications but not only)
Quite often when I had an idea I dove almost directly into the implementation (using the hot frameworks of the moment: rails, nodeJS, backbone, …), without analyzing the viability of the results. Is that a good solution ? Well, it does not seem so…

Lire la suite

Handling several version of node.js with nave

A couple of months ago I decided to give nodeJS a try and I honestly really enjoyed it since then.

The first version I used was 0.4.8. In my application I used several modules:

  • expressjs (you can make an API server in no time with this guy)
  • node-proxy (very usefull to make cross-domain AJAX request)
  • cluster (to use the power of a multi-core CPU)
  • … plus a couple of others

Lire la suite